top of page

32ème Dimanche Année C

Ressuscitez d'abord dans vos cœurs ...

Avant que d'espérer ressusciter

la résurrection éternelle !




Vitrail Baptême/Résurrection du Christ,

Eglise de Vincennes (94)






Au lendemain de la Solennité de la Toussaint,

tous les textes de ce Dimanche

nous parlent de la Résurrection...

Résurrection des corps demain, oui mais

résurrection des âmes, des cœurs,

aujourd'hui, déjà et surtout !


+


La fatigue psychologique des personnes

aujourd'hui,

ne leur permet pas ou plus

de songer au bonheur

de la Résurrection en Dieu !


Nous croyons d'ailleurs un peu naïvement

dans les milieux d'Eglise,

qu'elles puissent spontanément se représenter

l'issue chrétienne de la Vie éternelle en Dieu...


En fait, l'avenir humain qui les inquiète tant

à court et à moyen terme

et la lassitude de ce monde,

ne conduisent pas aisément nos contemporains

à envisager un Renouveau, un futur, en Dieu...



Même chez les chrétiens maintenant,

les "choses" importantes sont

souvent considérées

non pas d'abord du point de vue de Dieu,

ni même de l'Eternité,

mais à partir d'une appréciation personnelle,

subjective et immédiatement temporelle :

"Je n'ai pas demandé à vivre !

Pourquoi dois-je mener cette vie-là ?

Je ne crois pas à un lot de consolation

après en avoir bien bavé sur la terre,

je dois me sauver de là tout seul !"

Autant de réflexions qu'il est

facile d'entendre aujourd'hui...

Et qui vous le verrez, faciliteront d'ailleurs,

l'acceptation de l'euthanasie humaine...



Parler de la "résurrection des âmes"

n'est évidemment pas juste théologiquement !

(car notre âme est éternelle de toute manière...)

L'expression est ici volontairement abusive

pour forcer le trait ...


Avant de leur parler d'Eternité en Dieu,

il faudrait déjà leur rendre l'accès à l'Espérance...

... Qui n'est pas seulement le simple espoir

en un lendemain heureux... !

Ressusciter dans nos cœurs ou dans nos âmes,

bref en nous-mêmes, dans notre intelligence,

notre volonté et notre sensibilité,

c'est tout l'enseignement de Saint Paul :

ressusciter d'abord et déjà intérieurement

avec le Christ

pour espérer ressusciter éternellement !



Qu'est-ce qui nous fait vivre

dans cette période d'incertitude ?

Il semble que ressusciter déjà aujourd'hui,

ce soit en fait, commencer à espérer vraiment !

C'est d'ailleurs quand la période devient

effectivement plus critique et dangereuse,

que l'Espérance chrétienne

devient elle aussi,

une réalité concrète à pratiquer !

L'Espérance n'est d'ailleurs pas statique,

elle est active et même inventive !




1


Tout d'abord l'Espérance chrétienne

en un Dieu Père !

Le chrétien est fondamentalement

un homme d'Espérance

car l'Espérance est une vertu théologale ! (1)

le chrétien ne doit certes,

pas être naïf mais ne peut être,

comme croyant, catastrophique !

Nous croyons en un Dieu Père.

Est-ce qu'un Père veut la mort de ses enfants ?

Toute la Bible nous indique

qu'Il ne Le veut pas !

"Je suis Dieu et non pas homme,

et je n'aime pas détruire..."

(Le Prophète Osée 11)


Les seuls qui ont de l'Espérance aujourd'hui,

ce sont très certainement les croyants !

Et en ce sens, les chrétiens ont aujourd'hui

un boulevard qui s'ouvre devant eux

pour ce type de témoignage urgent !



L'Espérance en Dieu le Père se partage

et se reçoit les uns des autres !

C'est quand la période devient plus difficile

que l'Espérance chrétienne

devient une réalité à pratiquer !

Nous pouvons espérer que Dieu

nous fasse avancer et non pas reculer !

Avancer ne veut d'ailleurs pas dire

continuer à tout faire comme avant ...




2


Ce n'est pas parce que des modèles de vie

humains, sociaux, politiques,

des repères économiques ou écologiques,

semblent bien à bout de souffle aujourd'hui,

qu'il faut trembler

devant l'hypothèse désespérée

d'un colapse général (2) et prochain

qui va s'abattre sur nous

pour nous punir de nos erreurs...

Est-ce que le Père acceptera

qu'une catastrophe générale

puisse s'abattre définitivement

sur tous Ses enfants ?



C'est le témoignage spécifiquement chrétien

que de rappeler que la Résurrection

passera effectivement par la Croix,

mais que la Croix n'est pas le dernier mot

de l'Histoire dans la foi chrétienne !


Devant l'angoisse ambiante

souvent irraisonnée,

des devins souvent peu équipés,

nous promettent

une fin terrible et très proche, tandis

que Jésus Lui, nous met constamment

en garde contre eux :

"Gardez-vous des faux prophètes !" (Mt 7)

C'est une recommandation constante

du message évangélique...

L'Espérance est Vigilante !

Ce ne sera certainement pas la fin du monde

mais sûrement la fin d'un monde...



3


L'Espérance chrétienne est caractérisée

par la Foi authentique en Jésus-Christ

qui ne se vit pas isolément mais ensemble !

Appartenir à la religion chrétienne

c'est accepter d'être reliés les uns aux autres

dans le même Mystère de la même vie divine !

(Religion, Religio, religare = relier)



Le sentimentalisme spirituel

très en vogue actuellement,

nous propose des croyances

hors des sentiers authentiquement chrétiens...

La vie pure, la régime sans ceci ou sans cela,

le recentrement à la terre,

la vie personnelle loin des autres,

les énergies occultes...

Tout ceci n'est pas encore la Foi

au Ressuscité !



Tous, enfants d'un même Père,

nous avons besoin d'être reliés ensemble,

de nous référer à une même Tradition

à une même Communauté croyante,

de nous référer aux mêmes textes bibliques

qui nous inspirent...



Ressusciter dans son cœur

ou dans son âme,

c'est croire que "ce ne sera pas moi

tout seul qui me sauverai" !

La religion, c'est ce qui nous permet d'exister

et d'être en même temps autonome,

sans tomber dans un sentimentalisme

prétendument spirituel ou pire,

dans des théories fumeuses et alarmistes

souvent peu raisonnées,

en mode d'urgence

et de "sauve qui peut !"


(1) Une bonne habitude chrétienne

qui nous fait connaître Dieu...

(2) un effondrement général et fatal...

Comments


bottom of page