top of page

Paroisse

Saint Bernard en Bresse


15ème Dimanche dans l'Année A

16 Juillet 2023


Écoute, ton Dieu t'appelle : « viens, suis-moi » !

Lève-toi et ne crains pas de marcher avec Lui :

Il est ton chemin de Vie, la route de ta joie (bis) !


1. Accueille le Christ, Il est ton sauveur,

la vie que le Père donne en abondance,

Lui la vraie lumière, la vérité qui rend libre :

Sa parole vient réveiller ton cœur.


2. Quitte le cortège de l'indifférence,

laisse les sentiers de ton désespoir,

détourne les yeux des mirages qui séduisent ;

tu as soif d'un amour vrai et pur.



Collecte

Seigneur Dieu, Tu montres aux égarés

la lumière de Ta vérité

pour qu’ils puissent reprendre le bon chemin ;

donne à tous ceux

qui se déclarent chrétiens de rejeter

ce qui est contraire à ce nom

et de rechercher ce qui lui fait honneur….



Lecture du livre du prophète Isaïe

Ainsi parle le Seigneur :

« La pluie et la neige qui descendent des cieux

n’y retournent pas sans avoir abreuvé la terre,

sans l’avoir fécondée et l’avoir fait germer,

donnant la semence au semeur

et le pain à celui qui doit manger ;

ainsi ma parole, qui sort de ma bouche,

ne me reviendra pas sans résultat,

sans avoir fait ce qui me plaît,

sans avoir accompli sa mission. »



Psaume 64

Tu visites la terre et Tu l’abreuves,

Seigneur, Tu bénis les semailles.


Tu visites la terre et tu l’abreuves, tu la combles de richesses ; les ruisseaux de Dieu regorgent d’eau, tu prépares les moissons.


Ainsi, tu prépares la terre, tu arroses les sillons ; tu aplanis le sol, tu le détrempes sous les pluies, tu bénis les semailles.


Tu couronnes une année de bienfaits, sur ton passage, ruisselle l’abondance. Au désert, les pâturages ruissellent, les collines débordent d’allégresse.


Les herbages se parent de troupeaux et les plaines se couvrent de blé. Tout exulte et chante !



Alléluia

Evangile de Jésus-Christ selon Saint Matthieu

Ce jour-là, Jésus était sorti de la maison, et il était assis au bord de la mer. Auprès de lui se rassemblèrent

des foules si grandes qu’il monta dans une barque où il s’assit ; toute la foule se tenait sur le rivage. Il leur dit beaucoup de choses en paraboles : « Voici que le semeur sortit pour semer. Comme il semait, des grains sont tombés au bord du chemin, et les oiseaux sont venus tout manger. D’autres sont tombés sur le sol pierreux, où ils n’avaient pas beaucoup de terre ; ils ont levé aussitôt, parce que la terre était peu profonde. Le soleil s’étant levé, ils ont brûlé et, faute de racines, ils ont séché. D’autres sont tombés dans les ronces ; les ronces ont poussé et les ont étouffés. D’autres sont tombés dans la bonne terre, et ils ont donné du fruit à raison de cent, ou soixante, ou trente pour un. Celui qui a des oreilles, qu’il entende ! »

Les disciples s’approchèrent de Jésus

et lui dirent : « Pourquoi leur parles-tu en paraboles ? » Il leur répondit : « À vous il est donné de connaître les mystères du royaume des Cieux, mais ce n’est pas donné à ceux-là. À celui qui a, on donnera, et il sera dans l’abondance ; à celui qui n’a pas, on enlèvera même ce qu’il a. Si je leur parle en paraboles, c’est parce qu’ils regardent sans regarder, et qu’ils écoutent sans écouter ni comprendre. Ainsi s’accomplit pour eux la prophétie d’Isaïe : Vous aurez beau écouter, vous ne comprendrez pas. Vous aurez beau regarder, vous ne verrez pas. Le cœur de ce peuple s’est alourdi : ils sont devenus durs d’oreille, ils se sont bouché les yeux, de peur que leurs yeux ne voient, que leurs oreilles n’entendent, que leur cœur ne comprenne, qu’ils ne se convertissent, – et moi, je les guérirai. Mais vous, heureux vos yeux puisqu’ils voient, et vos oreilles puisqu’elles entendent ! Amen, je vous le dis : beaucoup de prophètes et de justes ont désiré voir ce que vous voyez, et ne l’ont pas vu, entendre ce que vous entendez, et ne l’ont pas entendu.

Vous donc, écoutez ce que veut dire

la parabole du semeur. Quand quelqu’un entend la parole du Royaume

sans la comprendre, le Mauvais survient et s’empare de ce qui est semé dans son cœur : celui-là, c’est le terrain

ensemencé au bord du chemin. Celui qui a reçu la semence sur un sol pierreux, c’est celui qui entend la Parole et la reçoit aussitôt avec joie ; mais il n’a pas de racines en lui, il est l’homme d’un moment : quand vient la détresse ou la persécution

à cause de la Parole, il trébuche aussitôt. Celui qui a reçu la semence dans les ronces, c’est celui qui entend la Parole ; mais le souci du monde

et la séduction de la richesse étouffent la Parole, qui ne donne pas de fruit. Celui qui a reçu la semence dans la bonne terre, c’est celui qui entend la Parole et la comprend : il porte du fruit à raison de cent, ou soixante, ou trente pour un. »



Prière Universelle

Dieu de tendresse, souviens-Toi de nous !


Donne nous, Seigneur,

la grâce de vivre selon Ton Esprit de Vie,

tout en honorant la "chair" et l'apparence des choses,

dans le sens de la vérité

et de la profondeur de notre foi !


Donne à notre société, Seigneur,

Ton Esprit de paix, Toi qui as envoyé Ton Fils

pour "nous procurer le repos" !


Donne aux familles en souffrance, Seigneur,

Ton Esprit de force et de guérison,

Toi qui, par Ton Fils, nous aides

à porter le poids de nos vies !


Donne nous, Seigneur,

la "joie de notre Salut",

comme le chante sans fin le psalmiste (Ps. 50)

et comme nous Te le demandions

au début de notre célébration !



Prière sur les offrandes

Regarde, Seigneur,

les dons de l’Eglise qui Te supplie :

accorde à Tes fidèles qui vont les recevoir

la grâce d’une sainteté plus grande !



Chant après la communion


Recevez le Corps du Christ,

Buvez à la source immortelle !


1. Nous avons rompu le pain

et béni la coupe du salut,

Que ton sang, ô Christ,

soit pour nous la source de la Vie.

.

3. Qui mange de ce pain

et boit à cette coupe,

Celui-là demeure en Dieu

et Dieu demeure en lui.


5. Approchons-nous de l’autel du Seigneur

avec un cœur purifié,

Et comblés de l’Esprit rassasions-nous

de la douceur du Seigneur.


6. Vois ton peuple ici rassemblé

dans le parfum de ta joie,

Accorde-lui de rester dans la paix

et dans l’amour fraternel.



Chant d'envoi

Peuple de frères, peuple du partage,

Porte l’Evangile et la paix de Dieu (bis)


1-Dans la nuit se lèvera une lumière,

L´espérance habite la terre,

La terre où germera le salut de Dieu !

Dans la nuit se lèvera une lumière,

Notre Dieu réveille son peuple.


3. La tendresse fleurira sur nos frontières,

L’espérance habite la terre :

La terre où germera le salut de Dieu !

La tendresse fleurira sur nos frontières,

Notre Dieu se donne à son peuple.






Kommentare


bottom of page