top of page

Paroisse

Saint Bernard en Bresse


Noël - Messe du Jour

25 Décembre 2022



L’enfant qui est né de Marie

n’est pas couché dans un berceau Il n’a ni maison ni patrie juste

un abri pour animaux Pourtant il est Dieu sur la terre,

incognito parmi les siens Nous proclamons le grand mystère :

Dieu venu chez les humains !


Premiers arrivés à l’étable,

répondant à la voix des cieux

Des gens assez peu fréquentables, des bergers, Des « pauvres de Dieu »

Pourtant bien avant tous les autres, Gens d’Écriture et gens de Loi Ils seront

les premiers Apôtres de Jésus le Messie Roi !



Oraison de la Semaine

Seigneur Dieu,

Tu as merveilleusement créé l'être humain

dans sa dignité, et Tu l'as rétabli

plus merveilleusement encore :

accorde-nous d'être unis à la divinité de ton Fils,

qui a voulu prendre notre humanité.

.

Lecture du livre du prophète Isaïe

Comme ils sont beaux

sur les montagnes, les pas du messager,

celui qui annonce la paix,

qui porte la bonne nouvelle,

qui annonce le salut, et vient dire à Sion :

« Il règne, ton Dieu ! »

Écoutez la voix des guetteurs :

ils élèvent la voix, tous ensemble

ils crient de joie car, de leurs propres yeux,

ils voient le Seigneur qui revient à Sion.

Éclatez en cris de joie, vous, ruines de Jérusalem, car le Seigneur console son peuple,

il rachète Jérusalem !

Le Seigneur a montré la sainteté

de son bras aux yeux de toutes les nations.

Tous les lointains de la terre

ont vu le salut de notre Dieu.


Psaume 97

La terre tout entière

a vu le Salut que Dieu nous donne !


Chantez au Seigneur un chant nouveau,

car il a fait des merveilles ;

par son bras très saint, par Sa main puissante,

il s'est assuré la victoire.


Le Seigneur a fait connaître Sa victoire

et révélé sa justice aux nations ;

il s'est rappelé Sa fidélité Son amour,

en faveur de la maison d'Israël.


La terre tout entière a vu

la victoire de notre Dieu.

Acclamez le Seigneur, terre entière,

sonnez, chantez, jouez !


Lecture de la lettre aux Hébreux

À bien des reprises et de bien des manières,

Dieu, dans le passé, a parlé à nos pères

par les prophètes ; mais à la fin,

en ces jours où nous sommes,

il nous a parlé par son Fils qu’il a établi

héritier de toutes choses et par qui

il a créé les mondes. Rayonnement de la gloire

de Dieu, expression parfaite de son être,

le Fils, qui porte l’univers par sa parole puissante,

après avoir accompli la purification des péchés,

s’est assis à la droite de la Majesté divine dans les hauteurs des cieux ;

et il est devenu bien supérieur aux anges,

dans la mesure même où il a reçu en héritage

un nom si différent du leur.

En effet, Dieu déclara-t-il jamais à un ange :

Tu es mon Fils, moi, aujourd’hui, je t’ai engendré ?

Ou bien encore : Moi, je serai pour lui un père,

et lui sera pour moi un fils ?

À l’inverse, au moment d’introduire

le Premier-né dans le monde à venir, il dit :

Que se prosternent devant lui tous les anges de Dieu.



Évangile de Jésus Christ selon Saint Jean

Au commencement était le Verbe,

et le Verbe était auprès de Dieu,

et le Verbe était Dieu.

Il était au commencement auprès de Dieu.

C’est par lui que tout est venu à l’existence,

et rien de ce qui s’est fait ne s’est fait sans lui.

En lui était la vie,

et la vie était la lumière des hommes ;

la lumière brille dans les ténèbres,

et les ténèbres ne l’ont pas arrêtée.

Le Verbe était la vraie Lumière,

qui éclaire tout homme en venant dans le monde.

Il était dans le monde,

et le monde était venu par lui à l’existence,

mais le monde ne l’a pas reconnu.

Il est venu chez lui, et les siens ne l’ont pas reçu.

Mais à tous ceux qui l’ont reçu,

il a donné de pouvoir devenir enfants de Dieu,

eux qui croient en son nom.

Ils ne sont pas nés du sang,

ni d’une volonté charnelle,

ni d’une volonté d’homme :

ils sont nés de Dieu.

Et le Verbe s’est fait chair, il a habité parmi nous,

et nous avons vu sa gloire,

la gloire qu’il tient de son Père

comme Fils unique, plein de grâce et de vérité.

Intentions de prière

Notre Père, notre Père

nous Te supplions humblement


Tu nous as donné Seigneur

le seul signe, le signe définitif

de Ton Amour et de Ton Salut :

aide-nous à reconnaître Ton Fils pour ce qu’Il est

et à ne pas chercher d’autres signes,

nous T’en prions !


Tu nous as donné Seigneur

une mission d’Apôtre par notre Baptême

à Celui que nous avons reconnu :

mets en nous Seigneur l’audace du Témoignage

explicite et cohérent de la Foi en Ton Nom Sauveur !

Tu nous as donné Seigneur

de vivre en frères et sœurs

rachetés par Ton amour :

affermis-en nous, nous T’en prions, le sens

de la fraternité humaine et de la solidarité

avec ceux qui souffrent !

Tu nous as donné en Ton Fils,

ô Dieu Père, une Sainte Famille :

protège chacune de nos familles nous T’en prions,

des divisions et des épreuves humaines et morales,

et renforce par Ta grâce

leur unité en ces jours de fête !

Chant de communion

Le Verbe s'est fait chair

et Il a demeuré parmi nous !

Il est venu pour annoncer

Aux pauvres la Bonne Nouvelle

Et pour guérir le cœur de ceux qui souffrent !


Il est venu pour amener à Dieu

Les pécheurs et les justes,

Et nous combler de joie par sa présence !


Il est venu pour nous conduire

Aux sources d'une eau jaillissante

Et nous donner son Corps en nourriture !



Chant d'envoi


Les anges dans nos campagnes

Ont entonné l'hymne des cieux, Et l'écho de nos montagnes

Redit ce chant mélodieux

Gloria in excelsis Deo (Bis) Bergers, pour qui cette fête ?

Quel est l'objet de tous ces chants ? Quel vainqueur, quelle conquête

Mérite ces cris triomphants :

Ils annoncent la naissance

Du libérateur d'Israël Et pleins de reconnaissance

Chantent en ce jour solennel :

Comentários


bottom of page