top of page

Paroisse

Saint Bernard en Bresse


5ème Dimanche du Temps Ordinaire

4 Février 2024



Écoute, ton Dieu t’appelle : « viens, suis-moi » !

Lève-toi et ne crains pas de marcher avec Lui :

Il est ton chemin de Vie, la route de ta joie (bis)!

 

Accueille le Christ, Il est ton sauveur,

la vie que le Père donne en abondance,

Lui la vraie lumière, la vérité qui rend libre :

Sa parole vient réveiller ton cœur.

 

Cherche son visage, écoute sa voix !

Dans l’humble prière découvre sa joie,

Cherche sa présence au milieu de l’église !

De lui seul jaillit la plénitude.

 



Prière d'ouverture

Dans Ton inlassable tendresse,

nous T’en prions, Seigneur,

veille sur Ta famille : elle s’appuie sur la grâce du ciel,

son unique espérance ;

qu’elle soit toujours assurée de Ta protection…

 

 

 Lecture du livre de Job

Job prit la parole et dit :

« Vraiment, la vie de l’homme

sur la terre est une corvée,

il fait des journées de manœuvre.

Comme l’esclave qui désire un peu d’ombre,

comme le manœuvre qui attend sa paye,

depuis des mois je n’ai en partage que le néant,

je ne compte que des nuits de souffrance.

À peine couché, je me dis :

“Quand pourrai-je me lever ?”

Le soir n’en finit pas : je suis envahi

de cauchemars jusqu’à l’aube.

Mes jours sont plus rapides

que la navette du tisserand,

ils s’achèvent faute de fil.

Souviens-toi, Seigneur :

ma vie n’est qu’un souffle,

mes yeux ne verront plus le bonheur. »



Psaume 146

Bénissons le Seigneur

qui guérit nos blessures !


Il est bon de fêter notre Dieu,

il est beau de chanter sa louange :

il guérit les cœurs brisés

et soigne leurs blessures.


Le Seigneur élève les humbles

et rabaisse jusqu’à terre les impies.

Entonnez pour le Seigneur l’action de grâce,

jouez pour notre Dieu sur la cithare !



Lecture de la 1ère Lettre

de St Paul aux Corinthiens    

Annoncer l’Évangile,

ce n’est pas là pour moi un motif de fierté,

c’est une nécessité qui s’impose à moi.

Malheur à moi si je n’annonçais pas l’Évangile !

Certes, si je le fais de moi-même,

je mérite une récompense.

Mais je ne le fais pas de moi-même,

c’est une mission qui m’est confiée.

Alors quel est mon mérite ?

C’est d’annoncer l’Évangile

sans rechercher aucun avantage matériel,

et sans faire valoir mes droits

de prédicateur de l’Évangile.

Oui, libre à l’égard de tous,

je me suis fait l’esclave de tous

afin d’en gagner le plus grand nombre possible.

Avec les faibles, j’ai été faible,

pour gagner les faibles.

Je me suis fait tout à tous

pour en sauver à tout prix quelques-uns.

Et tout cela, je le fais à cause de l’Évangile,

pour y avoir part, moi aussi.



Evangile de Jésus-Christ selon Saint Marc

En ce temps-là, aussitôt sortis de la synagogue,

ils allèrent, avec Jacques et Jean,

dans la maison de Simon et d’André.

Or, la belle-mère de Simon était au lit,

elle avait de la fièvre.

Aussitôt, on parla à Jésus de la malade.

Jésus s’approcha, la saisit par la main et la fit lever.

La fièvre la quitta, et elle les servait.

Le soir venu, après le coucher du soleil,

on lui amenait tous ceux qui étaient atteints

d’un mal ou possédés par des démons.

La ville entière se pressait à la porte.

Il guérit beaucoup de gens atteints

de toutes sortes de maladies,

et il expulsa beaucoup de démons ;

Il empêchait les démons de parler,

parce qu’ils savaient, eux, qui il était.

Le lendemain, Jésus se leva, bien avant l’aube.

Il sortit et se rendit dans un endroit désert,

et là il priait.

Simon et ceux qui étaient avec lui

partirent à sa recherche.

Ils le trouvent et lui disent :

« Tout le monde te cherche. » Jésus leur dit :

« Allons ailleurs, dans les villages voisins,

afin que là aussi je proclame l’Évangile ;

car c’est pour cela que je suis sorti. »

Et il parcourut toute la Galilée,

proclamant l’Évangile

dans leurs synagogues, et expulsant les démons.



Prière universelle

Ecoute nos prières,

Seigneur exauce-nous !

  

Parfois comme Job, nous pensons  

que notre vie ne sert à rien !

Donne  à notre vie Seigneur,

le sens de notre Amitié avec Toi !

 

Viens guérir nos blessures intérieures Seigneur,

celles qui nous maintiennent

trop tournés sur nous-mêmes,

et donne-nous également de pouvoir les discerner !

 

Permets Seigneur, que nous vivions

l’expérience chrétienne,

celle qui nous fera éprouver qu’en Toi,

le Bien fondamental est toujours

vainqueur du mal apparent !

 

Pour tous les agriculteurs que nous connaissons,

nous Te prions Seigneur,

et tout particulièrement pour les familles

qui ne vivent plus correctement de leur beau métier !

 

Que Ton Evangile nous anime toujours Seigneur,

afin de le partager sans cesse,

avec l’amour de Ton Eglise !

 


Offertoire

Dans ce mystère, le Christ va s’offrir parmi nous.

Déposons tout souci du monde,

allons à la rencontre du Seigneur.

Avec les puissances du ciel et tous les saints,

chantons le Seigneur vivant et trois fois Saint.



Prière sur les offrandes

Seigneur notre Dieu, Tu as choisi

dans Ta création ces aliments

qui soutiennent notre fragilité ; nous T’en prions :

fais qu’ils deviennent aussi pour nous

le sacrement de la vie éternelle.



Prière après la Communion

Tu as voulu, Seigneur Dieu

que nous ayons part au même Pain

et à la même coupe ; nous T’en prions :

puisque nous sommes devenus un dans le Christ,

que notre manière de vivre nous donne la joie

de porter du fruit pour le salut du monde…



Chant à la Sainte Vierge Marie

 1 Si le vent des tentations s’élève,

si tu heurtes le rocher des épreuves.

Si les flots de l’ambition t’entraînent,

si l’orage des passions se déchaîne :

 

Regarde l’étoile, invoque Marie,

si tu la suis, tu ne crains rien !

Regarde l’étoile, invoque Marie,

elle te conduit sur le chemin !

 

4   Elle se lève sur la mer, elle éclaire,

son éclat et ses rayons illuminent.

Sa lumière resplendit sur la terre,

dans les cieux et jusqu’au fond des abîmes.

 

CODA

Si tu la suis, tu ne dévies pas,

si tu la pries, tu ne faiblis pas.

Tu ne crains rien, elle est avec toi,

et jusqu’au port, elle te guidera.



 

 



Comments


bottom of page